Vous êtes ici : Accueil > TICE > Intervention sur les dangers d’internet
Publié : 10 avril 2012
Format PDF Enregistrer au format PDF

Intervention sur les dangers d’internet

Voici quelques notes prises lors de la réunion d’information destinée aux parents d’élèves ce 10 avril 2012.

Internet, un outil pour s’informer

www.murdelapresse.com

www.2424actus.fr

www.wikipedia.fr : rappel du principe du wiki et du manque possible de fiabilité, nécessité de recouper avec d’autres sources, et de reformuler.

www.ina.fr/fresque/jalons

Internet, un outil pour apprendre

www.touslescours.com

www.france-examen.com


Internet, des contenus interdits aux mineurs

Possibilité de filtrer les recherches sur google : dans les paramètres, on peut choisir un filtrage strict.

Jeux vidéos

Industrie très florissante
Moyenne d’âge des joueurs = 35 ans
Les risques :
jeux sans fin, car les jeunes ont du mal à « débrancher »
rencontres d’adultes qui se font passer pour des jeunes (voir moyenne d’âge ci-dessus...)
Les logos PEGI : tranches d’âges recommandées, mais c’est aux parents de les faire respecter (comme pour les films à la télé)

Aspects positifs : réflexes, mémoire

  • 1 heure par jour : tolérable
  • 3 heures par jour : commence à prendre la place d’autre chose
  • 6 heures et plus : « nolife » : le temps passé à jouer se substitue au reste de la vie (famille, école, amis,...)

Questions à (se) poser : avec qui je joue ? Combien de temps je joue ? A quel jeu je joue ? Quelle place le jeu occupe t-il dans ma vie ?

MSN

Risque d’ajouter des nouveaux contacts.
Même supprimés, les contacts peuvent continuer à lire et à voir quand on est connecté

Sur MSN,

  • on ne donne jamais l’adresse du blog : on y trouve très vite l’adresse postale
  • on ne donne jamais son numéro de portable (annuaire inversé)
  • on ne communique jamais de photos on ne donne jamais le nom ni la ville du collège

→ ne pas se fier aux apparences (âge)

→ ne pas accepter les rendez-vous

→ ne pas allumer la webcam avec un inconnu (enregistrement possible et mise en ligne de la photo trafiquée)

Téléchargement et streaming

- Réseaux de P2P (exemple emule) : même si c’est possible, c’est le plus souvent illégal

- Domaine public = 70 ans après la mort de l’auteur

- Loi HADOPI (10000 à 200000 mails d’avertissement envoyés par jour) : en cas de téléchargement illégal :

1. envoi d’un email sur la boite du fournisseur d’accès

2. envoi d’un courrier recommandé

3. 1500 € d’amende et suspension d’un mois de la connexion (plus pour les pirates professionnels)

→ chacun est responsable de la sécurité de sa connexion internet, notamment du wifi.

Le site http://www.tplmusique.org/ recense l’ensemble des sites de téléchargement légal (pas forcément payant). Exemples de sites : beezik, jamendo

La carte musique : revient à moins cher

Deezer : écoute légale et gratuite. Seul le téléchargement est payant

Films :

- il n’existe pas de sites gratuits et légaux

- toutes les chaînes de télé diffusent des séries ou émissions en vidéo à la demande gratuite : www.replay.fr

- Youtube doit respecter les droits d’auteur, même si pour des durées courtes, on y trouve des contenus illégaux

Attention aux virus sur emule !

Les réseaux sociaux de skyrock à facebook

- Attention aux anciens blogs non supprimés :

- Sur www.123people.com, il est possible de trouver tous les sites où le nom et le prénoms sont cités

- Sur Facebook,
il est important de lire les conditions avant de les accepter. Notamment, tout ce qui est mis en ligne appartient à Facebook, même ce qui est supprimé. Facebook revend ces informations à des sociétés privées.
Il est indispensable de passer en navigation sécurisée dans les « paramètres du compte », « sécurité », « navigation sécurisée » : on le voit à ce que l’adresse commence par « https://... » : ceci limite le piratage du compte.
Ne jamais donner son mot de passe
Dans les paramètres de confidentialité, il faut régler les paramètres de confidentialité : ne choisir que les « amis » dans chaque autorisation.
Il est possible de bloquer certaines personnes. Certains ados l’utilisent pour bloquer leurs parents qui pensent donc que leur compte facebook est fermé
Il est possible de créer des listes d’amis, par exemple « connaissances » « amis proches » « famille ». Ensuite, lors de la diffusion de photos ou d’infos sur le mur, il est possible de choisir quel groupe d’amis peut les voir. Attention aux « amis des amis » : par effet de cascade, tout le monde pourra voir ces infos !
Pour supprimer le compte facebook, c’est assez mal fait : dans l’aide, choisir « supprimer » « faites la demande de suppression ». Le compte sera supprimé 14 jours plus tard si la personne ne s’est pas reconnectée. L’ensemble des données est conservé par facebook.

Sanction pénales : possibles dès 16 ans
injures, harcèlement, racisme, incitation à la haine, discrimination, diffamation, droit à l’image, photos à caractère pornographique sont punis de peines de prison de 1 à 5 ans et d’amendes de 12000€ à 75000€
Risques de procès de la part de personnes insultées : c’est de l’écrit qui peut servir de preuves dans un tribunal
Risques de cambriolage : les cambrioleurs trouvent facilement l’adresse, les périodes de vacances,...
Risque d’ajouter un « ami » parce qu’un de leurs amis l’a déjà ajouté.

Pour résumer :

→ pas d’amis qu’on ne connaît pas

→ pas d’informations personnelles

→ pas de photos de situations délicates

Téléphone portable :

risque potentiel pour la santé

→ ne pas laisser le téléphone dans la poche du pantalon

→ la nuit, ne pas le mettre dans le lit, l’éteindre est le mieux

→ désactiver le bluetooth, le wifi

→ choisir un téléphone avec un « DAS » faible

→ ne téléphoner que lorsque le réseau est bien capté

→ utiliser un kit main-libres

Lors de la réception de spams
répondre par « stop » (coût= 1 SMS non surtaxé)

Conseils aux parents :

→ placer l’ordinateur dans une pièce commune

→ rester à proximité lorsque l’enfant navigue sur internet

→ dialoguer sur ce qu’il fait sur internet

→ poser des règles d’utilisation (durée, objectifs)

→ installer un logiciel de contrôle parental